Bilan VP

Les quatre journées de commémoration

du bicentenaire des frères Pavie

se sont achevées.

Rappelons-en les grandes lignes.

 

________________

 

démarrer (flèche >)
puis passer en mode écran en cliquant sur « Full », (en bas à droite)
_________________

 

 

Elles ont bénéficié du soutien actif des personnalités suivantes :

 

– M. François Chanteux, Vice-président du Conseil général de Maine et Loire, chargé de la Culture et du Patrimoine

– Mme Sophie Briand-Boucher, Conseillère municipale de la ville d’Angers, chargée du Patrimoine

– M. Jean-Louis Ferrier Vice-président de l’Université d’Angers, chargé de la Recherche

– Mme Arlette Bouloumié, Directrice du CERIEC, Université d’Angers

– M. Patrick Le Nouëne, Conservateur en chef des Musées d’Angers

– M. Jean-Charles Niclas, Directeur de la bibliothèque municipale d’Angers

– M. Jean-Claude Rémy, Président de l’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts d’Angers

– M. John-Richard Lowry, Directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers

– M. Georges Cesbron, Professeur émérite, Universités d’Angers

 

ainsi que de l’intérêt de nombreux descendants de la famille Pavie.

 

 

Huit institutions et associations[1], travaillant en étroite collaboration depuis un an et demi, ont mis en place une dizaine d’événements marquants :

 

·         Un colloque international sur deux jours 

 

– riche de seize communications d’intervenants français (dont huit angevins) et étrangers (USA, Suisse, Colombie), portant sur l’histoire, les arts ou la littérature, ainsi que le contexte socio-culturel de l’époque, et concernant Louis, Victor ou Théodore Pavie, a été organisé par l’Université d’Angers et les Archives départementales de Maine et Loire. A majorité universitaire (dix interventions), il s’est ouvert à la société civile (Musées, Bibliothèque, Académie des Sciences Belles Lettres et Arts, Guide-conférencière) ainsi qu’à des écrivains. Il a accueilli près de cent cinquante personnes.

 

– des séances de dédicace concernant quatre auteurs d’ouvrages sur le sujet ont été organisées.

 

– les Actes du Colloque (augmentés du programme du concert et des commentaires des visites rue Saint Laud et aux Rangeardières) ont été publiés en novembre 2010 (voir la page ACTES du site).

 

 

·         Des extraits théâtralisées de l’œuvre de Victor Pavie

 

– ont été lus, par des comédiens professionnels, durant plus d’une heure, aux 80 personnes présentes.

 

 

·         Une exposition historique de 5 mois (avril à septembre)

 

– présentant tableaux d’époque, lettres et manuscrits, éditions originales, objets familiaux (prêts des descendants), avec scénographie romantique, a été réalisée.

 

– à cette occasion, est exposé pour la première fois le livre des amis de Victor Pavie (liber amicorum), étudié par Mme Dufief, directrice du département de littérature de la faculté et professeur à l’université d’Angers, contenant des dessins et peinture de David d’Angers, Louis Boulanger, Dévéria, …, des textes et poèmes de Victor Hugo, Charles Nodier, Sainte-Beuve, …, des partitions, etc.

 

– durant les deux jours du colloque, fut présenté l’arbre généalogique des Pavie (6 m de longueur !).

 

– une visite commentée a été effectuée par Mme la Directrice des Archives départementales.

 

– un buffet pour 100 personnes a été dressé.

 

– un vernissage avec cocktail a été organisé.

 

 

·         Une exposition artistique de 2 mois (avril à juin)

 

– donnant à voir 10 carnets de dessins inédits de Théodore Pavie, pour la première fois rassemblés, (soit une quarantaine de dessins exposés), des manuscrits et éditions originales de l’auteur, des objets lui ayant appartenu, des médaillons de l’auteur par David d’Angers et Robert David d’Angers, des panneaux explicatifs, a été réalisée.  

.

– des visites commentées ont été conduites par Mme le Conservateur, pour les 200 personnes présentes.

 

– un catalogue (5 articles, inventaire des 900 dessins répertoriés et numérisés, 20 reproductions. 115 pages) a été édité.

 

– un vernissage avec cocktail a été organisé.

 

 

·         Une visite guidée de la Galerie David d’Angers

 

– par Mme le Conservateur, mettant en lumière les pièces se rapportant aux Pavie (bas-relief, buste, médaillons, objets, …) ainsi que les liens du grand sculpteur angevin avec la famille Pavie, a été proposée aux 60 personnes invitées.

 

 

·         Un concert

 

– d’œuvres romantiques écoutées par les Pavie (dont certains extraits inédits tirés du liber amicorum), interprétées par des solistes, un trio et un quatuor à cordes du Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers (9 musiciens), a été donné à la Bibliothèque municipale d’Angers, durant plus d’une heure, devant un public de 150 personnes.

 

 

·         Une promenade commentée

 

– a eu lieu rue Saint Laud, animée par un guide local, sur les traces de la famille Pavie (contexte historique, localisation des demeures et commerces familiaux, …),

 

– agrémentée d’une lecture évoquant la vie quotidienne des jeunes Pavie.

 

 

·         Une garden party 

 

– s’est déroulée aux Rangeardières, avec présentation historique et littéraire de la propriété, par M. François Catta, petit-fils de René Bazin et actuel propriétaire.

 

– un cocktail a été offert à la soixantaine de participants.

 

 

·         Un dîner en ville

 

– a rassemblé une cinquantaine de participants.

 

 

·         Un repas champêtre

 

– sur les bords de la Mayenne, a réuni une quarantaine de personnes.

 

Ont été réalisés pour l’occasion :

– affiches

– plaquettes de présentation des manifestations

– programmes détaillés du colloque

– site Internet

– timbres et enveloppes commémoratifs

– communiqués de presse

 

Ces manifestations, préparées par les neuf membres du Comité du Bicentenaire [2] et leurs équipes, se sont déroulées dans huit lieux de l’agglomération angevine [3], et ont nécessité l’accueil, le transport et l’hébergement d’une cinquantaine de participants extérieurs, pendant les trois journées des célébrations.

 

 Ainsi littérature, histoire, dessin, sculpture, poésie, musique, peinture, gastronomie, patrimoine architectural et naturel, ont pu être mémorablement appréciés, dans un climat printanier, une ambiance de franche convivialité, et sous les rayons du soleil angevin.

[1] Les Archives départementales de Maine et Loire, l’Université d’Angers, les Musées d’Angers, la Bibliothèque municipale d’Angers, le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Angers, l’Académie des Sciences Belles Lettres et Arts d’Angers, l’Association des Amis de Victor et Théodore Pavie, et la Compagnie Bibliothéâtre.

[2] Catta François, Catta Monique, Dufief Anne-Simone, Gautier Marc-Edouard, Lesseur Catherine, Pavie Yves, Trigalot Guy, Verry Elisabeth et Voisin Pascale.

[3] Archives départementales, Musée des Beaux arts, Galerie David d’Angers, Bibliothèque Toussaint, Restaurant l’Ambassade, Guinguette de Port-Albert à Feneu, Rue Saint-Laud, Les Rangeardières à Saint-Barthélémy d’Anjou.