Actualités 2019

  • Événements prévus :

11-12 et 13 octobre 2019 : Journées franco-chinoises « Un orientaliste angevin : Théodore Pavie et l’Empire du Milieu au 19e siècle » organisées en partenariat avec l’Institut Confucius des Pays de Loire, les Lyriades, la Bibliothèque municipale d’Angers, des enseignants des lycées d’Angers et Assemblée générale de l’association.

PROGRAMME / BON DE RÉSERVATION

 

  • Nouvelle publication illustrée des Lyriades : 

Victor Pavie, Sainte-Beuve et David d’Angers : la renaissance éditoriale de Du Bellay par Guy Trigalot

    BON DE COMMANDE

 

Événements passés:  

  • Daniel Gruau nous informe :  » À Saint-Barthélemy-d’Anjou, le nouveau lotissement, traversé par la rue Louis Pavie, sort à peine de terre que la plaque de rue est déjà posée. En voici un premier cliché. » Merci à lui.

 

  • Dans le cadre du Printemps de l’Académie des Sciences, Belles-lettres et Arts d’Angers : « Problèmes de la langue française d’hier et d’aujourd’hui », le 17 mars 2019, conférence de Guy Trigalot  intitulée Bertin-l’Aîné et Pavie père : deux exemples de promotion de la langue française par la presse.

Thomas Pavie nous livre ce commentaire intéressant : « À propos du thème de l’avenir de la langue française, abordé à l’Académie des Sciences, Belles-lettres et Arts d’Angers le 17 mars, ce commentaire : Théodore PAVIE a écrit en 1864 un amusant, si ce n’est intéressant, article sur l’histoire et l’avenir de la langue française. Cet article est en fait la recension du Dictionnaire de Littré dans la Revue des Deux Mondes. Au-delà de parler de l’œuvre de Littré (dont il souligne le caractère magistral) il me semble que Théodore nous livre surtout sa propre vision de la linguistique et de l’évolution des langues et notamment du français.Se basant sur son érudition des langues asiatiques qu’il maniait parfaitement (sanscrit, perse, mandarin), il indique que nos langues européennes découlent d’une racine commune asiatique.Sans être un grand spécialiste de philologie ni de linguistique, il me semble qu’il avance des concepts, dont celui de langue-mère, qui me paraissent assez proches des théories modernes (je pense notamment à Chomsky).La comparaison qu’il fait entre français et anglais me semble aussi intéressante dans le sens où il se pose des questions sur l’avenir de la langue française.Pour les amateurs et les curieux, cet article est disponible en ligne sous Wikisource :

Les Origines et les transformations de la langue française, à propos du Dictionnaire de M. E. Littré »

 

Archives